Carreau à dentelle fait maison, 2ème Partie : Matériel

Read this article in English

Dans la première partie de cette série, j’ai parlé de mes carreaux à dentelle actuels ainsi que des tutoriels que j’ai trouvés qui m’ont inspiré pour ce projet.

Ce projet requiert beaucoup de matériel, donc cette partie ne parlera que du matériel et des outils dont vous aurez besoin.

 

  • 1 pupitre d’ordinateur portable de chez Ikéa. Le modèle de pupitre n’a pas grande importance, mais assurez-vous que la tablette soit ajustable en hauteur et que la surface de cette tablette soit assez grande pour répondre à vos besoins. Certains ont fabriqué ce genre de carreau avec le pupitre DAVE, mais comme celui-ci n’était pas disponible en Belgique, j’ai fini par utiliser le SVARTÅSEN. ( 20 € )
  • Un rouleau de papier à patron. Du papier d’emballage peut également fonctionner.
  • Un crayon
  • Une pièce de monnaie (pour tracer la rentrée de couture)
  • 1 panneau de polystyrène haute-densité. Ce truc est fantastique. Vous pouvez vous le procurer dans le rayon « Isolation » de la plupart des magasins de bricolage. N’achetez pas le polystyrène blanc « basse-densité » qui est utilisé dans les emballages car il cassera lamentablement rapidement à l’usage. La version verte de ce matériau est tellement dense qu’il se réparera tout seul pendant un bon bout de temps (8 €).
  • Un découpeur à fil chaud pour tailler le polystyrène à la forme voulue. Ceci est difficile à se procurer. J’ai trouvé le mien chez AVA pour 20 € mais on peut en trouver chez Amazon également. S’il y a assez de demande, je penserai à en avoir sous la main pour achalander ma boutique Etsy pour que vous puissiez vous en procurer chez moi.
  • De la super Glu pour coller le polystyrène. Assurez-vous de vous procurer la bonne colle car la majorité des Super Glu contiennent du dissolvant qui liquéfiera le polystyrène sous vos yeux (6 € chez AVA).

022

  • Des sangles pour coincer les morceaux de polystyrène sans laisser de marques.
  • 1 vieille couverture (une couverture en polaire en polyester fonctionne très bien, car c’est doux et extensible).
  • 1 mètre de beau tissu pour le dessus du carreau. Il est préférable de prendre quelque chose d’un ton neutre qui contrastera joliment avec votre dentelle tout en étant agréable aux yeux pendant des heures. Imaginez-vous regarder un tissu vert fluo pendant quelques heures… non, ne vous imposez pas cela ! Un tissu de couleur unie serait beau et fonctionnel, mais si vous voulez quelque chose de plus fantaisiste, évitez les motifs trop lourds. J’avais acheté mon tissu il y a environ 10 ans pour utiliser dans mes costumes de reconstitution historique, bien avant que je me rende compte que cela ne serait pas du tout adapté aux périodes historiques en question.
  • 1 mètre de tissu solide et contrasté. Vous l’utiliserez pour couvrir la base de votre carreau donc il doit être suffisamment robuste pour résister à la surface sur laquelle vous travaillerez. Je vous montrerai également comment en faire une housse pour votre carreau, donc ne prenez pas non plus le tissu le plus moche que vous avez !
  • 1 boîte en bois qui s’adaptera dans le coin supérieur du carreau. J’en ai acheté quelques-uns de plus avant qu’ils ne soient plus de stock et si vous êtes assez rapide, vous pouvez vous en procurer un sur ma boutique Etsy.

items for sale on etsy 041

  • Des épingles solides pour maintenir le tissu en place sur le polystyrène jusqu’à ce que vous puissiez le coudre définitivement.
  • Des ciseaux  de couture
  • Du fil et une aiguille
  • Des gommettes en velcro
  • Un morceau de carton (ou un paquet de céréales)
  • Une assiette creuse de 14 ou 15 cm de diamètre

Une fois tout le matériel réuni, réservez-vous un week-end pour fabriquer votre carreau. Dans la 3ème partie, je vous guiderai dans la fabrication de votre carreau ainsi que de quelques accessoires (carreau cylindrique, housse de carreau ainsi qu’une poignée pour transporter votre carreau où que vous alliez.)

 

Advertisements

DIY Bobbin Lace Pillow, Part 2: Supplies

Lisez cet article en français

In part one of this series, I discussed my current lace pillows and the tutorials I found which inspired me for this project.

This is a supply heavy project, so this installment is just going to cover the supplies and tools which you will need to get your hands on.

  • 1 Laptop table from Ikea. It doesn’t matter too much which table you get. Make sure it has an adjustable stand and that the surface of the table is large enough for your needs. Some people have made this kind of pillow with the DAVE table but as it wasn’t available here in Belgium, I ended up using the SVARTÅSEN. ( 20 € )
  • A roll of pattern paper, gift wrap would work well too
  • a pencil
  • a coin (for tracing seam allowances)
  • 1 panel of high density styrofoam. This stuff is fantastic. You can buy it in the insulation aisle of most hardware stores. You don’t want the low density white stuff which is used in packaging because it will break down ridiculously fast with use. The green stuff is so dense that it will be mostly self healing for a good long while. ( 8 € )
  • Hot wire cutter for carving the styrofoam to shape. These are hard to come by. I found mine at AVA for 20 € but they can be found on Amazon as well. If there is enough interest, I will see about getting some on hand to stock my Etsy shop so you can buy one from me.
  • Superglue for gluing styrofoam. You have to make sure you get the right glue as the majority of superglues have solvents in them which will cause the styrofoam to liquify before your eyes. (6 € from AVA )

022

  • Tie-down straps to vise the foam pieces together without leaving marks
  • 1 old blanket (old polyester fleece works great as it is nice and stretchy)
  • 1 yard of nice fabric for the pillow top. You want something in a neutral tone which will contrast nicely with your lace while being easy to look at for hours on end. Imagine staring at flourescent green fabric for a few hours…yeah, don’t do that to yourself! A solid colored fabric would look nice and utilitarian but if you want something fancier avoid any patterns which are too busy. I had bought my fabric about a decade ago for use in my historical reenactment outfits, long before I realized that it wouldn’t work at all for my time periods.
  • 1 yard of sturdy, contrasting fabric. You’ll be using it to cover the base of your pillow so it has to be sturdy enough to stand up to whatever surface you’re working on. I’ll also show you how to make a pillow cover from it, so don’t grab the most hideous fabric you have on hand either!
  • 1 wooden box which will fit in the back corner of the pillow. I bought a few extra before they went out of season and if you’re quick you can grab one from my Etsy shop.

items for sale on etsy 041

  • Sturdy pins for holding the fabric in place on the foam until you can sew it into place
  • Fabric scissors
  • Needle and thread
  • Self adhesive velcro dots
  • A sheet of cardboard (or an old cereal box)
  • A bowl with a 14 or 15 cm diameter

Once you have gathered all of your supplies, set aside a weekend to make your pillow. In part three I will walk you through making your pillow as well as some accessories ( bolster pillow, pillow cover, and a handle to carry your amazing pillow everywhere you go.)

 

Marque-pages en sceau de fausse cire faits en pâte polymère

Read this blog post in English

Nos invitations de mariage ont été un succès. Le seul reproche que j’aie entendu a été que cela a brisé le cœur des gens de casser le délicat sceau de cire.
sealed-and-ready-to-mail_18162308410_o

Au plus les gens mentionnaient ce problème, au plus je commençai à penser à des moyens de fabriquer des versions plus durables du sceau qu’ils pourraient utiliser longtemps après le mariage.

J’ai toujours adoré travailler avec de la pâte en polymère et je me suis rendu compte à quel point il serait facile de faire des versions en argile des sceaux en cire à condition d’utiliser de l’argile fraîche et de la conditionner suffisamment pour supporter l’impression.

 

Matériel :

J’ai commandé un paquet d’argile couleur bronze « Sculpey’s Premo Effects Bronze clay », ce qui est suffisant pour 38 sceaux.

J’ai acheté quelques paquets de tiges à œillets au Veritas local.

Outils nécessaires :

  • Une pince à bec
  • Une pince coupante
  • Une paire de ciseaux
  • Un plat à tarte en verre pour cuire les sceaux

J’ai utilisé le sceau en forme d’oiseaux « inséparables » et les rubans bleus qui me restaient du mariage.
wax-seal-from-nostalgic-impressions_17727499074_o

Comment faire ? :

1.

La première étape était de former les tiges à œillets de façon à ce qu’elles restent solidement ancrées dans la pâte polymère après la cuisson.

J’ai coupé les tiges en deux avec ma pince coupante, formé un œillet et utilisé ma pince à bec pour plier et enrouler la tige pour que la longueur totale fasse moins que la hauteur de mon sceau en cire. J’ai fait de même avec toutes les tiges à œillets puis les ai mises de côté pour la prochaine étape.

2.

J’ai expérimenté un peu pour trouver la quantité correcte d’argile dans laquelle imprimer et il apparaîssait qu’une boule de 1 centimètre semble fonctionner parfaitement.

J’ai utilisé le paquet entier d’argile pour faire ces petites boules puis les ai mises de côté. Cela a aidé à pré-conditionner l’argile pour que je n’aie pas à la travailler de trop à l’étape suivante.

 

balls-of-polymer-clay-and-bent-eyepins_18305739049_o

3.

J’ai planté une tige à œillet dans une boule d’argile puis j’ai posé l’ensemble sur une feuille de plastique épais mais flexible.

an-eyepin-in-a-semi-flattened-ball_18304204810_o

4.

En tenant l’œillet à une main, j’ai gentiment aplati la boule d’argile avec le sceau à cire. J’ai été surprise du bon résultat. Je n’ai dû en désassembler que quelques-unes pour les refaire.

pressing-the-clay-with-my-seal_18465484666_o

5.

J’ai suivi de près les instructions inscrites sur la boîte et j’ai réglé le minuteur sur 30 minutes après avoir mis mes sceaux au four à 130 °C (275 °F) dans un plat à tarte en verre. Il se trouve que je les ai retirés après 27 minutes quand j’ai remarqué que l’un d’entre eux commençait à paraître un peu brûlé.

 

i-was-really-pleased-with-how-well-they-turned-out_18491902765_o

6.

Après que les sceaux aient refroidi, j’ai utilisé mes outils afin d’être sûre que tous les œillets étaient bien fermés.

7.

J’ai utilisé un morceau de carton pour faire mes rubans de la même longueur. C’est très simple. Il suffit d’envelopper le carton avec le ruban une fois pour chaque marque-page puis couper à travers un côté de l’enveloppe en ruban.

lengths-of-ribbon-cut-to-size_17869200094_o

8.

J’ai glissé la moitié de la longueur du ruban dans l’œillet (de l’avant vers l’arrière) et tiré les bouts à travers la boucle pour former un petit nœud serré autour de l’œillet de la tige.

pushing-the-ribbon-through-the-eyepin_18493708261_o

9.

J’ai coupé les bouts du ruban en angle.

pull-the-ends-through-the-loop-and-tighten_17869187394_o
Et c’est fini ! Vous n’êtes pas obligé de faire des marque-pages avec vos sceaux. Vous pouvez les utiliser comme pendentifs pour des bijoux, comme décorations pour vos emballages cadeaux, comme étiquette. Les possibilités sont infinies !

013_18491848745_o

Bien sûr, je ne pouvais pas envoyer les marque-pages tels quels. Je devais créer des cartes de remerciements pour les contenir. Ce guide se trouve içi.

Faux Wax Seal Bookmarks using Polymer Clay

Lisez cet article en français

Our wedding invitations had been a hit. The only complaint I’d overheard was that it broke people’s hearts to break that delicate wax seal.
sealed-and-ready-to-mail_18162308410_o

The more that people mentioned this problem, the more I started to think about ways to make more permanent versions of the seal which they could use long after the wedding.

I’ve always loved working with polymer clay and I thought to myself how easy it would be to make clay versions of the wax seals so long as I used fresh clay and conditioned it enough to take the impression.

Supplies:

I ordered a package of Sculpey’s Premo Effects Bronze clay and found that it was enough for 38 seals.

I bought a few packages of bronze eyepins at my local Veritas

Tools needed:

  • Needlenose pliers
  • a wire cutter
  • a pair of scissors
  • a glass pie pan for baking the seals

I used the lovebirds seal and the blue ribbons which were left over from the wedding.
wax-seal-from-nostalgic-impressions_17727499074_o

 How to:

 1.

The first step was to form the eyepins so that they would remain solidly placed in the polymer clay after baking.

I cut the pins in half with my wire cutters. Formed an eye on the straight half, and used my needle nose pliers to bend and loop the wire around so that the total length was less than the height of my wax seal. I did this to all the eyepins and then set them aside to await the next step.

2.

I experimented a bit to find the right amount of clay to make the impression into and found that a one centimeter ball seemed to work perfectly.

I rolled an entire package of the bronze sculpey into these little balls and set them aside. This helped to pre-condition the clay so I wouldn’t have to work it so much for the next step.

 

balls-of-polymer-clay-and-bent-eyepins_18305739049_o

3.

I poked a loopy eyepin into a ball of clay and then set it down onto a sheet of thick but flexible plastic.

an-eyepin-in-a-semi-flattened-ball_18304204810_o

4.

Holding onto the eyepin with one hand, I gently flattened the ball of clay with the wax seal. I was surprised by how well it turned out. There were only a few of these that I had to take apart and try again.

pressing-the-clay-with-my-seal_18465484666_o

5.

I followed the instructions on the package closely and baked my seals at 275 °F (130 °C) for 30 minutes in a glass pie pan. I actually ended up taking them out around the 27 minute mark when I noticed that one was starting to look a bit burnt.

 

i-was-really-pleased-with-how-well-they-turned-out_18491902765_o

6.

After the seals had cooled down, I used my wireworking tools to make sure that all the eyes were tightly closed.

7.

I used a piece of cardstock to make my ribbons all the same length. This is as simple as wrapping the ribbon around the cardstock once for each bookmark and then cutting through one edge of the wrapping.

lengths-of-ribbon-cut-to-size_17869200094_o

8.

I poked the middle of a length of ribbon through the eye (from front to back) and pulled the ends through the loop to form a tight little knot around the eye of the pin.

pushing-the-ribbon-through-the-eyepin_18493708261_o

9.

I cut the ends of the ribbon to an angle.

pull-the-ends-through-the-loop-and-tighten_17869187394_o
All finished! You are not required to make bookmarks out of your seals. You can use them as pendants for jewelry, gift tag embellishments, brand labels. The sky is the limit!

013_18491848745_o

Of course, I couldn’t just send the bookmarks as they were, I needed to create some Thank-you cards to hold them. That walk-through can be found here.

« Peanut butter cups » faits maison

Read this blog post in English

Mon mari est un Belge très fier de l’être. Les frites Belges sont les meilleures. Les bières Belges ne souffrent d’aucune comparaison. Le chocolat Belge n’a pas d’équivalent.

Cependant…

Au cours des nombreuses années que nous avons passées ensemble, il s’est découvert une faiblesse pour une friandise très Américaine. Il adore les « Peanut Butter Cups » de chez Reese presque plus que tout.

Malheureusement, il se trouve que c’est une des confiseries Américaines qui n’est tout simplement pas disponible pour l’Européen typique. Ma famille lui envoie des PB cups pour Noël et son anniversaire, mes amis vivant sur des bases militaires Américaines savent que la chaleur de l’accueil chez nous dépendra du nombre de sachets de PB cups ils amènent pour payer leur séjour.

Notre stock est très limité et pour être honnête, à quoi bon avoir un mari si vous ne pouvez pas le gâter un peu et lui prouver à quel point vous êtes précieuse ?

Donc j’ai fait quelques recherches. J’ai regardé beaucoup de recettes de copies de PB cups et j’ai finalement trouvé le moyen de les faire moi-même en supprimant les ingrédients inutiles jusqu’à ce qu’arrive aux 3 ingrédients essentiels !

Voici ma recette si vous voulez vous y essayer.

Peanut Butter Cups fait maison

Ingrédients :

Pour la partie « chocolat » :

200 g de chocolat (j’achète du chocolat au lait en barres chez Lidl)

1 cuillère à soupe de beurre de cacahuètes (avec le plus haut pourcentage de cacahuètes que vous pouviez trouver)

Pour la garniture :

180 grammes de beurre de cacahuètes

130 grammes de sucre en poudre tamisé (tamiser le sucre est important ou vous aurez des grumeaux !)

Il est plus facile de mesurer ces ingrédients avec un jeu de tasses à mesurer. Dans ma recette originale, j’ai utilisé une tasse de beurre de cacahuète et le même volume de sucre en poudre. Malheureusement, il est difficile de convertir ces mesures au système métrique comme la beurre de cacahuète est beaucoup plus dense que le sucre en poudre.

 

200-g-of-chocolate-to-melt-and-1-jar-of-peanut-butter_18553040212_o

Outils :

Soit un bain-marie, ou si vous en avez un, une mijoteuse pour faire fondre les ingrédients

Autant de moules à mini-muffin en silicone que possible

Une spatule flexible

Une cuillère à café

Marche à suivre :

1.

Faites fondre vos ingrédients. Je préfère la méthode « mijoteuse ». Cassez votre chocolat en petits morceaux et remplissez-en un pot en verre. Mettez le pot de chocolat et le pot de beurre de cacahuètes ouvert dans la mijoteuse. Remplissez d’eau jusqu’au bord du pot le plus petit et réglez sur haute température jusqu’à ce que tout soit fondu.

chocolate-and-peanut-butter-melting-in-the-crock-pot_17936824413_o

2.

Intégrez une cuillère à soupe de beurre de cacahuètes dans le chocolat fondu et mélangez.

1-tbsp-of-peanut-butter-added-to-200-g-of-chocolate-all-melted-together_18553020142_o

3.

Utilisez une cuillère a café pour garnir le fond et les bords des moules à mini-muffins avec le chocolat et laissez le reste du chocolat dans la mijoteuse pour plus tard.

preparing-the-shell_18373786659_o

4.

Mettez les moules à muffins au réfrigérateur jusqu’à ce que le chocolat soit durci.

5.

Pendant que vous attendez que le chocolat durcisse, mélangez le beurre de cacahuètes fondu et le sucre en poudre. Mettez le mélange dans un récipient que vous remettrez dans la mijoteuse afin que ce mélange vous permette de le travailler plus tard.

sifted-powdered-sugar-added-to-the-melted-pb_18372201688_o

6.

Quand les coquilles de chocolat ont durci, remplissez-les du mélange beurre de cacahuètes/sucre avec une cuillère à café et replacez dans le réfrigérateur.

dont-they-look-delicious_18555449702_o

7.

Quand le beurre de cacahuètes a durci, utilisez votre cuillère à café pour recouvrir les cups d’une dernière couche de chocolat et replacez au réfrigérateur.
012_17942098154_o

8.

Une fois que les cups ont complètement durci, vous pouvez démouler.

021_18376921298_o

Le nombre de cups que vous faites dépend de la taille de vos moules ainsi que d’à quel point ils sont remplis. Habituellement, je me retrouve avec une bonne vingtaine de cups avant de tomber à court de l’un ou l’autre ingrédient.
015_18560266892_o
Vous devrez conserver les cups au réfrigérateur si le temps est estival sinon ils ont tendance à ramollir un peu. Vous pouvez sans problème garder un pot de chocolat et un autre de mélange beurre de cacahuètes/sucre au frigo, prêts à être fondus pour remplir votre stock dès que nécessaire !

Homemade Peanut Butter Cups

Lisez cet article en français

My husband is a very proud Belgian. Belgian fries are the best. Belgian beer can’t be beat. Belgian chocolates have no equal.

However…

In the many years that we have been together, he has developed a weakness for a very American treat. He loves Reese’s Peanut Butter Cups more than just about anything.

Unfortunately, this happens to be one of the American goodies which is simply not available to your typical European. My family sends him PB cups for Christmas and his birthday, my friends on American Military bases know that the warmth of their welcome at our place depends on how many packages of PB cups they bring to pay for their stay.

Our supply is very limited and to be honest, what good is a husband if you can’t spoil them a bit and prove just how invaluable you are?

So I’ve done some research. I’ve looked at many copy cat PB cup recipes and I have finally figured out how to make them my own by cutting out the unnecessary ingredients until I was down to the three essentials!

Here is my recipe if you want to try your own hands at it.

Homemade Peanut Butter Cups

Ingredients:

For the chocolate part:

200 g of Chocolate (I buy milk chocolate in large bars at Lidl)

1 tbsp of Peanut Butter (with the highest percentage of peanuts that you can find)

For the filling:

1 cup of Peanut Butter

1 cup of sifted Powdered Sugar (the sifting is important or you’ll get lumps later!)
200-g-of-chocolate-to-melt-and-1-jar-of-peanut-butter_18553040212_o

Tools:

Either a pair of double boilers or if you’ve got one, a crock pot for melting the ingredients

As many silicone mini-muffin cups as you can get your hands on

A flexible spatula

A teaspoon

Step-by-step:

 1.

Melt your ingredients. I prefer the crock pot method. Break the chocolate into little pieces and fill a clean glass jar. Stick your jar of chocolate and the open jar of peanut butter into the crock pot. Fill with water up to the rim of the shortest jar and set it on high until everything is melted.

chocolate-and-peanut-butter-melting-in-the-crock-pot_17936824413_o

2.

Mix a tablespoon of the peanut butter into the melted chocolate

1-tbsp-of-peanut-butter-added-to-200-g-of-chocolate-all-melted-together_18553020142_o

3.

Use a teaspoon to coat the bottom and sides of the mini-muffin cups with the chocolate mixture leaving the rest in the crock pot to stay at a nice temperature for later

preparing-the-shell_18373786659_o

4.

Refrigerate the muffin cups until the chocolate has set

5.

While waiting for the chocolate to set, mix the melted peanut butter and the powdered sugar together. Put the mixture in a container which can go back into the crock pot to stay workable

sifted-powdered-sugar-added-to-the-melted-pb_18372201688_o

6.

When the chocolate shells are set, fill them with the melted peanut butter mixture using a teaspoon and stick back into the fridge for a bit longer

dont-they-look-delicious_18555449702_o

7.

When the peanut butter has set, use your teaspoon to cover the cups with a last layer of chocolate and pop them back into the fridge
012_17942098154_o

 8.

Once the cups are completely set, you can remove the silicone molds to wash and reuse

021_18376921298_o

How many you make depends on the size of your cups as well as how full you fill them. I usually end up with about two dozen before I run out of one or the other ingredient.
015_18560266892_o
You may want to keep the cups in the fridge if the weather is warm as they have a tendency to go a bit soft otherwise. You can easily keep a jar of chocolate and another of peanut butter mixture in the fridge ready to remelt to refill your stash as necessary!

DIY Bobbin Lace Pillow part 1: The Design

Lisez cet article en français

I need a new lace pillow. I have two already but they don’t quite fill my needs and each of them have been damaged by one or the other of my cats. Apparently not even my pets approve of them.

My first pillow was a square tile shaped pillow made using a tutorial which I found online but which doesn’t exist anymore, apparently.
001
Advanatages:

  • It was simple and quick to make.
  • It was durable, it has easily survived two years of lace class.
  • It cost next to nothing in materials.

Disadvantages:

  • The square shape meant that I often found myself with a corner poking into my chest as I worked my way around a project.
  • The fabric that I’d used as padding wasn’t well anchored down and started to slip around pretty early on.
  • The thin padding meant that the styrofoam developed permanent holes in the center of the pillow over time.
  • There was no way to attach it to a stand, so I had to find tables of the right height to work at before I could do anything.
  • Bagheera (my oldest cat and a real P.I.T.A.) pissed on it once and I never managed to get the smell fully out.

My second pillow was gifted to me by a lovely woman from England. I’d asked around about pillow tutorials and she told me she had an extra lying around if I wanted it and could have someone come get it. I’ve been using it for a year.

002

Advantages:

  • It is a very attractive pillow, more professional looking than my tile
  • It has a wooden base with a hole in it so I could potentially attach it to a stand.
  • The domed shape makes it easy to keep the right tension on my bobbins.
  • It is smaller and more portable than my square pillow

Disadvantages:

  • There is no padding over the styrofoam and the cover isn’t large enough to allow for much to be added.
  • Once again, the lack of padding means the styrofoam is being destroyed in the center.
  • I’m progressing in my lace career and would like to start making long lengths of trim. This simply isn’t possible on a flat pillow because moving the pattern up each time you reach the edge is horribly time consuming.
  • My kitten, Guinness, tried using it as a scratching post one night while I slept. It is still usable but I need to make a new cover and I need to find some kind of product to repair the edges where he did the most damage.

I want to continue learning Torchon but I also want to be able to make lace trim in continuous lengths so it is time to research what is out there.

To learn about the many types of pillows that exist, I invite you to go to the Bedford College of Lacemaking’s website.

Here in Belgium, the two most common types of pillows are the cookies and the bolsters. The one is great for motifs and round projects, the other is better suited to trim. I make both… so I reinvented the French style pillow.

I wanted my new pillow to work like a cookie for motifs and corners but also like a bolster for trim, so it seemed logical that I needed to find a way to add and remove a bolster to a cookie without ruining the benefits of either style.

I found a tutorial on Pinterest which uses a laptop stand from Ikea to make a cookie style pillow with stand.

RodPronar’s Tutorial

They made a very attactive pillow but it still isn’t going to work for trim. Then I found a second tutorial which uses the same laptop stand to make a French style pillow with a bolster.

Evalon’s Photo-tutorial

This one is closer to what I’m looking for. I like the idea of a removable bolster pillow but there are two potential problems for me with this tutorial as well.

For one thing, when they use it in flat mode, the roller part of the pillow is filled with foam. While that’s not a big deal, I honestly don’t think I’ll ever need to pin in that spot. If I have a motif that large I can use my rounded cookie. I have a piece of leather that I slide around under my bobbins so no matter what I put there, so long as it’s flush with the surface of the table then it will work, if I’m going to cut into the pillow, I might as well make sure that space has a purpose.

For another thing, I really don’t like the idea of the pillow being permanently attached to the stand. There’s no way I could take that whole assembly to class with me! I’ve only worked with portable pillows so far and the thought of being chained to one spot terrifies me!

I decided I needed to combine the best parts of these two tutorials while changing things up a bit. My walkthrough will be available in part number 2!

Carreau à dentelle fait maison, 1ère partie : le design

Read this blog post in English

J’ai besoin d’un nouveau carreau à dentelle. J’en ai déjà deux mais ils ne répondent pas vraiment à mes besoins et les deux ont été endommagés par l’un ou l’autre de mes chats. Apparemment, même mes animaux ne les aiment pas.

Mon premier carreau était un carreau en forme de dalle carrée fabriqué en utilisant un tutoriel que j’ai trouvé en ligne mais qui n’existe plus, apparemment.

001Avantages :

  • Il était simple et rapide à fabriquer.
  • Il était résistant, il a survécu à 2 ans de cours de dentelle.
  • Il n’a presque rien coûté en matériaux.

Désavantages :

  • La forme carrée faisait que je me retrouvais souvent avec un coin qui s’enfonçait dans ma poitrine en travaillant sur un projet.
  • Le tissu que j’avais utilisé comme capitonnage n’était pas bien ancré et a commencé à glisser autour du carreau assez vite.
  • La finesse du capitonnage faisait que des trous permanents dans le centre du carreau en polystyrène se créaient avec le temps.
  • Il n’y avait pas moyen de l’attacher à un pupitre, donc j’ai dû trouver des tables de la bonne hauteur sur lesquelles travailler avant de pouvoir faire quoi que ce soit.
  • Bagheera (le plus vieux de mes chats et une vraie plaie) a uriné dessus une fois et je n’ai jamais réussi à en enlever l’odeur entièrement.

Mon second carreau m’a été offert par une dame charmante habitant en Angleterre. J’avais demandé ici et là des tutoriels pour fabriquer des carreaux et elle m’a dit qu’elle en avait un de trop qui traînait quelque part et que je pouvais l’avoir si cela m’intéressait et si je pouvais trouver quelqu’un qui vienne le chercher. Cela fait un an que je l’utilise.

002

Avantages :

  • C’est un carreau très joli, qui a l’air plus professionnel que ma dalle.
  • Il comporte une base en bois trouée qui me permet éventuellement de l’attacher à un pupitre
  • La forme en dôme me permet facilement de conserver la tension correcte sur mes fuseaux.
  • Il est plus petit et plus portable que mon carreau carré.

Désavantages :

  • Il n’y a pas de capitonnage sur le polystyrène et la housse n’est pas assez large pour en rajouter suffisamment.
  • Encore une fois, le manque de capitonnage fait que le polystyrène se détruit dans le centre du carreau.
  • Je progresse dans mon art de la dentelle et j’aimerais commencer à faire de longs galons. Ce n’est simplement pas possible sur un carreau plat car faire décaler le motif vers le haut à chaque fois que vous atteignez le bord du carreau fait perdre énormément de temps.
  • Mon chaton, Guinness, a essayé de l’utiliser comme griffoir une nuit alors que je dormais. Le carreau est toujours utilisable mais j’ai besoin de fabriquer une nouvelle housse et j’ai besoin de trouver quelque chose qui me permettrait de réparer les bords du carreau qu’il a endommagés le plus.

Je veux continuer à apprendre le Torchon mais je veux également être capable de fabriquer des galons de longueur ininterrompue, donc il est temps de rechercher ce qui est disponible sur le marché.
Afin d’en apprendre plus sur les nombreux types de carreaux qui existent, je vous invite à aller sur le site du Bedford College of Lacemaking.

Ici, en Belgique, les deux types de carreaux les plus courants sont le type « carreau plat » et le type « carreau rouleau ». L’un est génial pour les motifs et projets circulaires et l’autre est mieux adapté pour les galons. Je travaille sur ces deux genres de projets… donc j’ai réinventé le carreau à la Française.

Je voulais que mon nouveau carreau fonctionne comme un « carreau plat » pour les motifs et les coins mais également comme un « carreau rouleau » pour les galons donc il me semblait logique que je trouve un moyen d’ajouter et d’enlever un rouleau à un « plat » sans qu’aucun des avantages des deux styles ne soient perdus.

J’ai trouvé un tutoriel sur Pinterest qui utilise un support sur pied pour ordinateur portable de chez Ikea pour fabriquer un carreau plat avec pupitre.

 

Tutoriel de RodPronar

Ils ont fabriqué un très joli carreau mais il ne fonctionnera toujours pas pour les galons. Ensuite, j’ai trouvé un second tutoriel qui utilise le même support sur pied pour fabriquer un carreau à la Française avec un rouleau.

Tutoriel photo d’Evalon

Celui-ci est plus proche de ce que je recherche. J’aime l’idée d’un carreau à rouleau amovible mais il y a deux problèmes potentiels également avec ce tutoriel.

Premièrement, quand ils l’utilisent en mode « plat », la partie rouleau du carreau est remplie de mousse. Même si ce n’est pas un gros problème, honnêtement, je ne pense pas que je doive un jour épingler à cet endroit. Le jour où j’aurai un motif aussi grand, je pourrai utiliser mon carreau plat arrondi. Je dispose d’un morceau de cuir que je glisse sous mes fuseaux, donc peu importe ce que je mets à cet endroit, tant qu’il est aligné avec la surface du carreau, cela ira. Mais si je coupe dans le carreau, autant que cet espace ait un but.

Deuxièmement, je n’aime vraiment pas l’idée d’un carreau attaché de façon permanente au pupitre. Il n’y aurait aucun moyen pour moi d’emporter l’assemblage complet au cours de dentelle ! Jusqu’à maintenant, je n’ai travaillé qu’avec des carreaux portables et l’idée d’être liée à un seul endroit me terrifie !

J’ai décidé que j’avais besoin de combiner les meilleures parties de ces deux tutoriels en modifiant les choses légèrement. Mon guide pour cela sera disponible dans la 2ème partie !

 

Pralines au caramel faites maison

Read this post in English

Je vous ai promis des recettes qui vous permettraient d’utiliser votre caramel et je tiens mes promesses !

Avant de faire ces pralines, vous devez trouver quelque chose qui vous servira de moule.

J’ai eu la chance d’hériter d’une boîte d’outils de pâtisserie de la chère Marguerite-Marie, l’habile grand-tante de Philippe.

 

my-molds-rinsed-and-ready-to-fill_18553077732_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

Vous pouvez facilement trouver de tels moules dans n’importe quel magasin qui vend du matériel de pâtisserie (si vous êtes en Belgique, allez voir chez Aveve ou même LeDiscount). Si vous ne pouvez pas trouver de moules, il est temps d’être créatif. Avez-vous un moule en acier pour les mini-muffins ? Avez-vous un petit bac à glaçons ? Regardez chez vous, je suis sûre que vous pouvez trouver quelque chose ayant les bonnes dimensions.

Il n’y a rien de plus facile comme recette, faites-moi confiance !

Pralines au caramel faites maison

Ingrédients :

    • 200-g-of-chocolate-and-whats-left-of-my-caramel_18559555421_o• 200 g de chocolat au lait ou de chocolat noir
      • Ce qui vous reste de votre Caramel au beurre salé. Il me restait environ 1/5 de mon stock d’origine, mais c’était assez pour faire près de 20 pralines.

//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

Outils :

  • Un bain-marie ou une mijoteuse (la mijoteuse rend cette recette beaucoup plus facile)
  • Des moules à chocolat
  • Diverses cuillères

Marche à suivre :

1.

Cassez le chocolat en petits morceaux et remplissez-en un pot en verre.

200-g-of-chocolate-chopped-up-and-put-in-a-glass-jar_18559499001_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

2.

Placez le pot de chocolat et le pot de caramel dans la mijoteuse, mettez de l’eau jusqu’à la limite du pot le plus petit et faites mijoter à basse température.

chocolate-and-peanut-butter-melting-in-the-crock-pot_17936824413_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

3.

Quand les ingrédients ont fondu, utilisez une cuillère à café pour enrober le fond et les bords des moules. Mettez au réfrigérateur.

put-a-spoonful-of-chocolate-in-the-molds-and-use-the-tip-of-the-spoon-to-push-it-up-the-sides_18559959465_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

4.

Quand le chocolat a durci, utilisez une cuillère à café pour précautionneusement remplir les moules avec le caramel fondu. Vous pouvez toujours en rajouter mais il est difficile de l’enlever sans gâcher la carapace en chocolat donc n’en mettez pas trop. Quand vous avez rempli tous les moules, remettez au réfrigérateur.

fill-the-chocolates-with-melted-caramel_18373745089_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

5.

Quand le caramel est ferme, utilisez la cuillère à café pour recouvrir les moules. Essayez de garder les contours propres en ne mettant pas TROP de chocolat. Mettez au réfrigérateur.

013_18377108420_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

6.

Quand la couche finale du chocolat a durci, sortez-les du réfrigérateur et faites-les sortir des moules. Personnellement, j’ai trouvé ces moules en plastique blanc assez difficiles à vider. Je garderai les yeux ouverts pour trouver des moules en silicone flexibles pour les remplacer. Si vous rencontrez le même problème que moi, essayez de mettre le moule au congélateur pendant une nuit puis faites couler de l’eau chaude sur le dessous des moules (ne mouillez pas le chocolat !).

020_17942043314_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

En tout, j’ai su faire environ 20 pralines fourrées au caramel et même si mon mari les a prises pour grignoter au lit hier soir, il m’en reste quelques-unes à offrir à mes collègues aujourd’hui. Chouette !

Homemade Caramel Pralines

Lisez cette article en français

I promised you some recipes to use up your caramel and I keep my promises!

Before you can make these, you need to find something to use as a mold for your pralines.

I was lucky enough to inherit a box of baking tools from dear Marguerite-Marie, Philippe’s crafty great-aunt.

my-molds-rinsed-and-ready-to-fill_18553077732_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js
You can easily find similar molds at just about any home-baking supply store (if you’re in Belgium, go take a look at Aveve or even LeDiscount). If you can’t find molds then it’s time to be creative. Do you have a mini-muffin tin? Do you have a small ice-cube tray? Look around your house, I’m SURE you can find something with the right sized cavities.

It doesn’t get much easier than this recipe, trust me!

Homemade Caramel Pralines

Ingredients

200-g-of-chocolate-and-whats-left-of-my-caramel_18559555421_o

//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

  • 200 g Milk or Dark Chocolate
  • Whatever you have left of your Sea Salted Butter Caramel, I was down to about a fifth of my original batch but it was more than enough to make almost 20 pralines

Tools:

  • Double Boiler or Crockpot (the crock pot makes this recipe much easier)
  • Chocolate molds
  • Various spoons

Step-by-step:

1.

Break the chocolate into chunks and fill a glass jar

200-g-of-chocolate-chopped-up-and-put-in-a-glass-jar_18559499001_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

2.

Place the jar of chocolate and the jar of caramel in the crock pot, fill with water just to the rim of the shortest jar and turn on low.

chocolate-and-peanut-butter-melting-in-the-crock-pot_17936824413_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

3.

When the ingredients are melted, use a teaspoon to coat the bottom and the sides of the molds. Refrigerate.

put-a-spoonful-of-chocolate-in-the-molds-and-use-the-tip-of-the-spoon-to-push-it-up-the-sides_18559959465_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

4.

When the chocolate is set, use a teaspoon to carefully fill the cavities with the melted caramel. You can always add more but it is difficult to remove without messing up the chocolate shell so don’t put too much. When you’ve filled all the cavities on a mold, put it back in the fridge.

fill-the-chocolates-with-melted-caramel_18373745089_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

5.

When the caramel is firm, use a teaspoon to cover the cavities on the mold. Try to keep the outline clean by not putting TOO much chocolate. Refrigerate

013_18377108420_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

6.

When the final layer of chocolate is set, take them out of the fridge and pop them out of the molds. Personally, I found these white plastic molds to be rather hard to empty. I’m going to be keeping my eyes open for flexible silicone molds to replace them. If you have the same problem as I did, try putting the mold into the freezer overnight and then blasting the backside (don’t get the chocolate wet!) with some hot water.

020_17942043314_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

All in all, I got about 20 caramel filled pralines and even though my husband took them to nibble on in bed last night I still have a few to offer to my colleagues today. Sweet!