Carreau à dentelle fait maison, 2ème Partie : Matériel

Read this article in English

Dans la première partie de cette série, j’ai parlé de mes carreaux à dentelle actuels ainsi que des tutoriels que j’ai trouvés qui m’ont inspiré pour ce projet.

Ce projet requiert beaucoup de matériel, donc cette partie ne parlera que du matériel et des outils dont vous aurez besoin.

 

  • 1 pupitre d’ordinateur portable de chez Ikéa. Le modèle de pupitre n’a pas grande importance, mais assurez-vous que la tablette soit ajustable en hauteur et que la surface de cette tablette soit assez grande pour répondre à vos besoins. Certains ont fabriqué ce genre de carreau avec le pupitre DAVE, mais comme celui-ci n’était pas disponible en Belgique, j’ai fini par utiliser le SVARTÅSEN. ( 20 € )
  • Un rouleau de papier à patron. Du papier d’emballage peut également fonctionner.
  • Un crayon
  • Une pièce de monnaie (pour tracer la rentrée de couture)
  • 1 panneau de polystyrène haute-densité. Ce truc est fantastique. Vous pouvez vous le procurer dans le rayon « Isolation » de la plupart des magasins de bricolage. N’achetez pas le polystyrène blanc « basse-densité » qui est utilisé dans les emballages car il cassera lamentablement rapidement à l’usage. La version verte de ce matériau est tellement dense qu’il se réparera tout seul pendant un bon bout de temps (8 €).
  • Un découpeur à fil chaud pour tailler le polystyrène à la forme voulue. Ceci est difficile à se procurer. J’ai trouvé le mien chez AVA pour 20 € mais on peut en trouver chez Amazon également. S’il y a assez de demande, je penserai à en avoir sous la main pour achalander ma boutique Etsy pour que vous puissiez vous en procurer chez moi.
  • De la super Glu pour coller le polystyrène. Assurez-vous de vous procurer la bonne colle car la majorité des Super Glu contiennent du dissolvant qui liquéfiera le polystyrène sous vos yeux (6 € chez AVA).

022

  • Des sangles pour coincer les morceaux de polystyrène sans laisser de marques.
  • 1 vieille couverture (une couverture en polaire en polyester fonctionne très bien, car c’est doux et extensible).
  • 1 mètre de beau tissu pour le dessus du carreau. Il est préférable de prendre quelque chose d’un ton neutre qui contrastera joliment avec votre dentelle tout en étant agréable aux yeux pendant des heures. Imaginez-vous regarder un tissu vert fluo pendant quelques heures… non, ne vous imposez pas cela ! Un tissu de couleur unie serait beau et fonctionnel, mais si vous voulez quelque chose de plus fantaisiste, évitez les motifs trop lourds. J’avais acheté mon tissu il y a environ 10 ans pour utiliser dans mes costumes de reconstitution historique, bien avant que je me rende compte que cela ne serait pas du tout adapté aux périodes historiques en question.
  • 1 mètre de tissu solide et contrasté. Vous l’utiliserez pour couvrir la base de votre carreau donc il doit être suffisamment robuste pour résister à la surface sur laquelle vous travaillerez. Je vous montrerai également comment en faire une housse pour votre carreau, donc ne prenez pas non plus le tissu le plus moche que vous avez !
  • 1 boîte en bois qui s’adaptera dans le coin supérieur du carreau. J’en ai acheté quelques-uns de plus avant qu’ils ne soient plus de stock et si vous êtes assez rapide, vous pouvez vous en procurer un sur ma boutique Etsy.

items for sale on etsy 041

  • Des épingles solides pour maintenir le tissu en place sur le polystyrène jusqu’à ce que vous puissiez le coudre définitivement.
  • Des ciseaux  de couture
  • Du fil et une aiguille
  • Des gommettes en velcro
  • Un morceau de carton (ou un paquet de céréales)
  • Une assiette creuse de 14 ou 15 cm de diamètre

Une fois tout le matériel réuni, réservez-vous un week-end pour fabriquer votre carreau. Dans la 3ème partie, je vous guiderai dans la fabrication de votre carreau ainsi que de quelques accessoires (carreau cylindrique, housse de carreau ainsi qu’une poignée pour transporter votre carreau où que vous alliez.)

 

Advertisements

Marque-pages en sceau de fausse cire faits en pâte polymère

Read this blog post in English

Nos invitations de mariage ont été un succès. Le seul reproche que j’aie entendu a été que cela a brisé le cœur des gens de casser le délicat sceau de cire.
sealed-and-ready-to-mail_18162308410_o

Au plus les gens mentionnaient ce problème, au plus je commençai à penser à des moyens de fabriquer des versions plus durables du sceau qu’ils pourraient utiliser longtemps après le mariage.

J’ai toujours adoré travailler avec de la pâte en polymère et je me suis rendu compte à quel point il serait facile de faire des versions en argile des sceaux en cire à condition d’utiliser de l’argile fraîche et de la conditionner suffisamment pour supporter l’impression.

 

Matériel :

J’ai commandé un paquet d’argile couleur bronze « Sculpey’s Premo Effects Bronze clay », ce qui est suffisant pour 38 sceaux.

J’ai acheté quelques paquets de tiges à œillets au Veritas local.

Outils nécessaires :

  • Une pince à bec
  • Une pince coupante
  • Une paire de ciseaux
  • Un plat à tarte en verre pour cuire les sceaux

J’ai utilisé le sceau en forme d’oiseaux « inséparables » et les rubans bleus qui me restaient du mariage.
wax-seal-from-nostalgic-impressions_17727499074_o

Comment faire ? :

1.

La première étape était de former les tiges à œillets de façon à ce qu’elles restent solidement ancrées dans la pâte polymère après la cuisson.

J’ai coupé les tiges en deux avec ma pince coupante, formé un œillet et utilisé ma pince à bec pour plier et enrouler la tige pour que la longueur totale fasse moins que la hauteur de mon sceau en cire. J’ai fait de même avec toutes les tiges à œillets puis les ai mises de côté pour la prochaine étape.

2.

J’ai expérimenté un peu pour trouver la quantité correcte d’argile dans laquelle imprimer et il apparaîssait qu’une boule de 1 centimètre semble fonctionner parfaitement.

J’ai utilisé le paquet entier d’argile pour faire ces petites boules puis les ai mises de côté. Cela a aidé à pré-conditionner l’argile pour que je n’aie pas à la travailler de trop à l’étape suivante.

 

balls-of-polymer-clay-and-bent-eyepins_18305739049_o

3.

J’ai planté une tige à œillet dans une boule d’argile puis j’ai posé l’ensemble sur une feuille de plastique épais mais flexible.

an-eyepin-in-a-semi-flattened-ball_18304204810_o

4.

En tenant l’œillet à une main, j’ai gentiment aplati la boule d’argile avec le sceau à cire. J’ai été surprise du bon résultat. Je n’ai dû en désassembler que quelques-unes pour les refaire.

pressing-the-clay-with-my-seal_18465484666_o

5.

J’ai suivi de près les instructions inscrites sur la boîte et j’ai réglé le minuteur sur 30 minutes après avoir mis mes sceaux au four à 130 °C (275 °F) dans un plat à tarte en verre. Il se trouve que je les ai retirés après 27 minutes quand j’ai remarqué que l’un d’entre eux commençait à paraître un peu brûlé.

 

i-was-really-pleased-with-how-well-they-turned-out_18491902765_o

6.

Après que les sceaux aient refroidi, j’ai utilisé mes outils afin d’être sûre que tous les œillets étaient bien fermés.

7.

J’ai utilisé un morceau de carton pour faire mes rubans de la même longueur. C’est très simple. Il suffit d’envelopper le carton avec le ruban une fois pour chaque marque-page puis couper à travers un côté de l’enveloppe en ruban.

lengths-of-ribbon-cut-to-size_17869200094_o

8.

J’ai glissé la moitié de la longueur du ruban dans l’œillet (de l’avant vers l’arrière) et tiré les bouts à travers la boucle pour former un petit nœud serré autour de l’œillet de la tige.

pushing-the-ribbon-through-the-eyepin_18493708261_o

9.

J’ai coupé les bouts du ruban en angle.

pull-the-ends-through-the-loop-and-tighten_17869187394_o
Et c’est fini ! Vous n’êtes pas obligé de faire des marque-pages avec vos sceaux. Vous pouvez les utiliser comme pendentifs pour des bijoux, comme décorations pour vos emballages cadeaux, comme étiquette. Les possibilités sont infinies !

013_18491848745_o

Bien sûr, je ne pouvais pas envoyer les marque-pages tels quels. Je devais créer des cartes de remerciements pour les contenir. Ce guide se trouve içi.

Carreau à dentelle fait maison, 1ère partie : le design

Read this blog post in English

J’ai besoin d’un nouveau carreau à dentelle. J’en ai déjà deux mais ils ne répondent pas vraiment à mes besoins et les deux ont été endommagés par l’un ou l’autre de mes chats. Apparemment, même mes animaux ne les aiment pas.

Mon premier carreau était un carreau en forme de dalle carrée fabriqué en utilisant un tutoriel que j’ai trouvé en ligne mais qui n’existe plus, apparemment.

001Avantages :

  • Il était simple et rapide à fabriquer.
  • Il était résistant, il a survécu à 2 ans de cours de dentelle.
  • Il n’a presque rien coûté en matériaux.

Désavantages :

  • La forme carrée faisait que je me retrouvais souvent avec un coin qui s’enfonçait dans ma poitrine en travaillant sur un projet.
  • Le tissu que j’avais utilisé comme capitonnage n’était pas bien ancré et a commencé à glisser autour du carreau assez vite.
  • La finesse du capitonnage faisait que des trous permanents dans le centre du carreau en polystyrène se créaient avec le temps.
  • Il n’y avait pas moyen de l’attacher à un pupitre, donc j’ai dû trouver des tables de la bonne hauteur sur lesquelles travailler avant de pouvoir faire quoi que ce soit.
  • Bagheera (le plus vieux de mes chats et une vraie plaie) a uriné dessus une fois et je n’ai jamais réussi à en enlever l’odeur entièrement.

Mon second carreau m’a été offert par une dame charmante habitant en Angleterre. J’avais demandé ici et là des tutoriels pour fabriquer des carreaux et elle m’a dit qu’elle en avait un de trop qui traînait quelque part et que je pouvais l’avoir si cela m’intéressait et si je pouvais trouver quelqu’un qui vienne le chercher. Cela fait un an que je l’utilise.

002

Avantages :

  • C’est un carreau très joli, qui a l’air plus professionnel que ma dalle.
  • Il comporte une base en bois trouée qui me permet éventuellement de l’attacher à un pupitre
  • La forme en dôme me permet facilement de conserver la tension correcte sur mes fuseaux.
  • Il est plus petit et plus portable que mon carreau carré.

Désavantages :

  • Il n’y a pas de capitonnage sur le polystyrène et la housse n’est pas assez large pour en rajouter suffisamment.
  • Encore une fois, le manque de capitonnage fait que le polystyrène se détruit dans le centre du carreau.
  • Je progresse dans mon art de la dentelle et j’aimerais commencer à faire de longs galons. Ce n’est simplement pas possible sur un carreau plat car faire décaler le motif vers le haut à chaque fois que vous atteignez le bord du carreau fait perdre énormément de temps.
  • Mon chaton, Guinness, a essayé de l’utiliser comme griffoir une nuit alors que je dormais. Le carreau est toujours utilisable mais j’ai besoin de fabriquer une nouvelle housse et j’ai besoin de trouver quelque chose qui me permettrait de réparer les bords du carreau qu’il a endommagés le plus.

Je veux continuer à apprendre le Torchon mais je veux également être capable de fabriquer des galons de longueur ininterrompue, donc il est temps de rechercher ce qui est disponible sur le marché.
Afin d’en apprendre plus sur les nombreux types de carreaux qui existent, je vous invite à aller sur le site du Bedford College of Lacemaking.

Ici, en Belgique, les deux types de carreaux les plus courants sont le type « carreau plat » et le type « carreau rouleau ». L’un est génial pour les motifs et projets circulaires et l’autre est mieux adapté pour les galons. Je travaille sur ces deux genres de projets… donc j’ai réinventé le carreau à la Française.

Je voulais que mon nouveau carreau fonctionne comme un « carreau plat » pour les motifs et les coins mais également comme un « carreau rouleau » pour les galons donc il me semblait logique que je trouve un moyen d’ajouter et d’enlever un rouleau à un « plat » sans qu’aucun des avantages des deux styles ne soient perdus.

J’ai trouvé un tutoriel sur Pinterest qui utilise un support sur pied pour ordinateur portable de chez Ikea pour fabriquer un carreau plat avec pupitre.

 

Tutoriel de RodPronar

Ils ont fabriqué un très joli carreau mais il ne fonctionnera toujours pas pour les galons. Ensuite, j’ai trouvé un second tutoriel qui utilise le même support sur pied pour fabriquer un carreau à la Française avec un rouleau.

Tutoriel photo d’Evalon

Celui-ci est plus proche de ce que je recherche. J’aime l’idée d’un carreau à rouleau amovible mais il y a deux problèmes potentiels également avec ce tutoriel.

Premièrement, quand ils l’utilisent en mode « plat », la partie rouleau du carreau est remplie de mousse. Même si ce n’est pas un gros problème, honnêtement, je ne pense pas que je doive un jour épingler à cet endroit. Le jour où j’aurai un motif aussi grand, je pourrai utiliser mon carreau plat arrondi. Je dispose d’un morceau de cuir que je glisse sous mes fuseaux, donc peu importe ce que je mets à cet endroit, tant qu’il est aligné avec la surface du carreau, cela ira. Mais si je coupe dans le carreau, autant que cet espace ait un but.

Deuxièmement, je n’aime vraiment pas l’idée d’un carreau attaché de façon permanente au pupitre. Il n’y aurait aucun moyen pour moi d’emporter l’assemblage complet au cours de dentelle ! Jusqu’à maintenant, je n’ai travaillé qu’avec des carreaux portables et l’idée d’être liée à un seul endroit me terrifie !

J’ai décidé que j’avais besoin de combiner les meilleures parties de ces deux tutoriels en modifiant les choses légèrement. Mon guide pour cela sera disponible dans la 2ème partie !

 

Cartes de remerciements avec marque-pages

Read this blog post in English

Maintenant que la plupart de mes cartes de remerciements sont arrivées à destination, je peux partager mon tutoriel avec vous.

La toute première chose que j’avais à faire était un tas de sceaux marque-pages en fausse cire pour nos amis (le tutoriel arrive).

finished-bookmark_18487500572_o

//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

Après avoir fait mes sceaux marque-pages en fausse cire, je devais trouver comment les présenter de manière attirante, alors je me suis rendue dans mon magasin de travaux manuels préféré, AVA pour voir ce qu’ils avaient.

Puisque tous leurs papiers et cartons sont du même style et de la même couleur, c’était assez facile.

Je suis allée directement dans le rayon où ils présentent le papier bleu clair que j’avais utilisé pour les invitations de mariage et j’ai rapidement trouvé des cartes de format A6 pliées en 3 avec une fenêtre prédécoupée au recto. Parfait ! Juste à côté de ces cartes se trouvaient des enveloppes de la taille parfaite donc j’ai pris un paquet de chaque et ai continué ma recherche de fournitures.

card-and-envelope-from-ava_18087706973_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

Sur le rayon des tampons en caoutchouc, j’ai trouvé deux tampons que je voulais absolument me procurer : un tampon « Handmade with love » d’Artemio et un tampon « Merci » de Rayher.

handmade-with-love-stamp-from-artemio_18111202473_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js
merci-stamp-from-rayher_18711035401_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js
Le reste de mes fournitures venait de mon stock de fabrication de cartes. J’ai utilisé un des tampons pour nos invitations et les mêmes tampons encreurs et marqueurs que j’avais achetés pour ces invitations. Je me suis dit que j’avais besoin d’un bic à gel de couleur turquoise pour écrire les cartes de remerciement, donc j’en ai acheté un lors de ma visite suivante chez AVA.

ETAPE 1

J’ai utilisé mon tampon encreur de couleur bronze avec mon nouveau tampon « Merci » pour décorer le recto de la carte bleue.
005_18520656570_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

ETAPE 2

J’ai utilisé le tampon « Handmade with love »pour décorer le centre du verso de la carte. Puis je les ai mis de côté pour sécher pendant que je travaillais sur les encarts blancs.
006_18522142509_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

ETAPE 3

D’abord, j’ai plié le carton blanc en deux puis j’ai utilisé mon tapis à découper, ma latte et mon cutter rotatif pour couper chaque feuille de papier en deux morceaux de 20,5 cm x 14,5 cm.

ETAPE 4

J’ai plié chaque morceau de carton blanc en deux et utilisé ma perforatrice pour faire un trou dans le centre supérieur du côté gauche (le côté qui se glisse derrière la fenêtre de la carte bleue.)

ETAPE 5

J’ai placé un point de colle au milieu du recto de la carte blanche, apposé un sceau de cire sur le point de colle et passé les rubans à travers le trou.

ETAPE 6

J’ai inséré la carte blanche dans la carte bleue de cette manière :
007_18520552508_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

ETAPE 7

J’ai décoré le rabat de l’enveloppe avec mon tampon Heyda Bird couleur bronze.
18703562622_0e92d67956_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

ETAPE 8

J’ai utilisé mon bic couleur bronze pour écrire les adresses sur les enveloppes avec notre adresse au verso pour que l’enveloppe reste belle à regarder.
009_18520630830_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

ETAPE 9

J’ai utilisé mon bic gel bleu pour écrire mon message à l’intérieur de l’encart.

008_18520636860_o//embedr.flickr.com/assets/client-code.js
Une fois que tout mon matériel était rassemblé, faire ces cartes de remerciement a été incroyablement rapide. Il m’a fallu plus longtemps pour écrire les messages qu’il ne m’a fallu pour faire les cartes et, une fois encore, tout le monde a paru content de ses cartes. Je les ai postées dès le lendemain et elles ont commencé à arriver chez leurs destinataires directement.

Je pense vraiment que la création de cartes va devenir un de mes loisirs les plus utiles !

Les Faire-Part

Read this post in English

J’avais vraiment envie de fabriquer nos faire-part moi-même. Phil me croyait folle mais j’ai réussi !

Apres des semaines de recherche pendant lesquelles j’ai collectioné beaucoup de didacticiels et de modèles, j’ai trouvè ce magnifique modèle qui est généreusement partagé par roberts2b. 

 

The completed invitation

Dans l’ensemble, ce modèle était parfait pour mes besoins alors je ne vais pas reposter les modèles et les versions en anglais. Si vous voulez utiliser ceci, allez le chercher sur le post originale, s’il vous plaît.

J’ai fait quelques petits changements, quand même, pour que le modèle me convienne et je vais me permettre de les partager avec vous ici.

Les fournitures supplémentaires dont vous aurez besoin pour faire ma version des faire-part :

1 grande feuille de plastic de pochoirs de AVA Paper  Le plastic que j’ai acheté est vendu simplement avec les autres grandes feuilles de papier. Je suis certaine que presque n’importe quel papeterie aura quelque chose qui conviendra.

1 Oiseaux d’amour kit avec sceau et cire à cacheter de Nostalgic Impressions avec de la cire à cacheter en bronze pour utiliser avec un pistolet à colle

(le sceau avec les Oiseaux d’Amour est disponible ici)

Wax seal from Nostalgic Impressions

1 kit de tampons “Love”de Heyda (Je l’ai trouvé chez AVA mais c’est aussi disponible sur Amazon)

Love stamps from Heyda

1 Love Birds tampon en caoutchouc non-monté de Impression Obsession
Lovebirds stamp

Colorbox Encreurs (Pigment)

#15020 Turquoise et une Queue “œil-de-chat” métallisée (pour le bronze)
Colorbox Pigment Stamp Pads

Un perforatrice en forme de colombe de Artemio

Artemio's Dove Hole Punch

Du ruban couleur Bronze que j’ai trouvè aux soldes d’hiver

Des stylos bleu et bronze, ceux que j’ai utilisés sont :

Bronze Uni-ball Signo avec une pointe grosse

Turquoise Stabilo Pen 68/51Bronze Uni-ball Signo in a broad tip and Turquoise Stabilo Pen 68/51

Quelques paquets de plumes bleues de AVA

J’ai acheté tout mon papier chez AVA

Une feuille de strass autocollant


Après avoir téléchargé les modèles, la première chose que j’ai faite était de personnaliser le texte et de le traduire pour pouvoir imprimer des versions en anglais ainsi qu’en français.

J’ai scanné la feuille de papier bleu de AVA et j’ai utilisé Photoshop pour trouver la valeur RGB de la couleur. Puis j’ai adapté toutes les parties du modèle pour vérifier que le bleu était le bon bleu.

Pendant que je modifiais les couleurs, j’ai remarqué que l’arbre avait l’air très pixellisé et multicolore alors j’ai passé quelques jours à les polir aussi. Voici mes arbres terminés :

white tree on blue white tree information tree invite tree

PREMIERE ETAPE

Nous avons imprimé le modèle de l’enveloppe du tutoriel de roverts2b et j’ai délicatement tracé les mesures sur une feuille de plastic de pochoir. Je l’ai découpée avec un couteau de bricolage et puis j’ai utilisé mon nouveau pochoir pour tracer l’enveloppe sur des feuilles de papier A3. Nos chers amis, Kasia et Fab sont venus deux fois durant cette semaine pour m’aider à découper tous les morceaux. Les poches sont pliées puis collées avec un bâtonnet de colle. Ensuite, nous avons placé toute la pile d’enveloppes sous un livre pesant pour sécher.

ETAPE DEUX

Nous avons dû imprimer les modèles pour les supports du faire-part et de la petite carte de bonheur. Puis, j’ai découpé tous les supports dans un joli papier bronze.

TROISIEME ETAPE

L’étape trois est d’imprimer les faire-part, les menus, les feuilles d’information, les cartes de réponse et les petites cartes de bonheur puis de les couper à la bonne taille avec une latte en métal, un couteau rotatif et un tapis de caoutchouc auto-cicatrisant.

menu Français x 2

faire parte Français x 2

Information French x 2

bonheur Français x 15

Carte de réponse x 2

En découpant les pages avec les faire-part, j’ai utilisé un de mes tampons avec l’encreur bronze pour mettre un petit oiseau chantant dans les branches de l’arbre.

Heyda's Bird in bronze ink

ETAPE QUATRE

Il était temps d’assembler les invitations. Les pages d’info, réponse, et les cartes sont glissées dans la poche. Nous avons utilisé un bâtonnet de colle (n’utilisez pas de la colle liquide sinon votre papier va se déformer !) pour coller les invitations et petites étiquettes de bonheur sur leur supports. Une fois que les faire-part ont seché sous les livres, ils sont collés en place dans les enveloppes. Juste avant de fermer les enveloppes, nous avons placé une plume à l’intérieur pour qu’elle puisse s’envoler un fois le faire-part ouvert.

ETAPE CINQ

La prochaine étape était de préparer les rubans. J’ai utilisé un couteau à lame fine pour couper de minuscules fentes dans le support des petites cartes de bonheur, juste le long du bord du papier blanc de sorte que les fentes étaient presque invisibles. J’ai coupé les rubans à la bonne taille en enroulant une grande longueur de celui-ci autour d’une pile d’enveloppes qui avait la bonne largeur, puis j’ai coupé à travers le ruban enroulé sur un bord pour avoir de nombreux morceaux de longueur uniforme.

The finished tags

J’ai glissé une extrémité du ruban dans une fente sur l’étiquette de bonheur, l’ai enveloppé autour d’une invitation et puis j’ai glissé l’autre extrémité. J’ai resserré vers le bas et il a glissé hors de l’invitation. J’ai scellé les extrémités du ruban en place sur le dos de l’étiquette avec un petit morceau de ruban adhésif transparent.

J’ai collé une paire de strass sur chaque étiquette, puis le ruban a été glissé en place pour maintenir l’invitation fermée.

 

Happiness is marrying your best friend

Les étiquettes ont été remises en place autour des enveloppes avec l’étiquette sur le dos de sorte qu’il n’y avait rien d’autre que le ruban sur l’ouverture.

ETAPE SIX

Je ouvert mon paquet de cire à cacheter pour pistolet à colle et je me suis amusée à sceller toutes mes invitations. Soyez très prudents avec cette étape ! J’ai fait fondre quelques rubans en arrivant trop près avec la pointe du pistolet à colle et plus d’une fois je me suis rendue compte trop tard que je tenais le sceau de manière incorrecte. Pourtant, il n’a fallu que quelques essais avant que j’arrive à produire très vite de beaux cachets de cire.

Sealed and ready to mail

Je vous suggère fortement d’acheter vous-même un nouveau pistolet à colle … le moins cher possible. Cette cire fond comme rien à l’intérieur du pistolet et je n’ai toujours pas utilisé la totalité de la mienne. J’ai utilisée en fait mon pistolet à colle sale à mon avantage dans un autre projet, mais vous devrez attendre pour voir cela.

ETAPE SEPT

Ecrivez les adresses sur toutes vos enveloppes. Pour nos enveloppes, j’ai utilisé des enveloppes de papier kraft simples venant de l’allée de fournitures de bureau en vrac de AVA et je les ai simplement pliées à la bonne taille. J’ai utilisé le timbre Oiseaux D’Amour de Impression Obsession pour décorer le coin des enveloppes. Une fois les enveloppes décorées, je suis allée au bureau de poste et les ai toutes envoyées.

The sealed envelope

ETAPE BONUS !

Il y avait une tonne de papier de rebut qui restait et penser à tout ce papier coûteux à jeter m’a rendu triste. Donc, je suis retournée chez AVA et j’ai trouvé la perforatrice “colombe”. Beaucoup de soirées du mois suivant ont été passées à regarder Netflix pendant que je perforais les chutes. J’ai fini par avoir une très grande boîte à biscuits pleine de petits oiseaux bronze et bleu pour décorer la salle de réception !

What happened to all of my scrap paper

Merci aux mains aidantes de mon fiancé et de nos chers amis, les invitations de mariage ont été terminées et postées juste avant la date limite. Philippe était fier de dire à tout le monde que j’avais fait moi-même les invitations et nous avons reçu beaucoup de compliments au cours de la semaine suivante quand les invitations ont commencé à arriver dans les boîtes aux lettres des gens.

Le seul reproche que j’ai entendu était que certaines personnes avaient le cœur brisé à la pensée de briser pour de vrai le sceau de cire pour pouvoir lire l’invitation. Si seulement ils savaient ce qui va arriver dans leur boîte aux lettres un de ces prochains jours !